Aujourd'hui le 25 nov. 2017
la dernière mise à jour date donc
de pas longtemps ...

Ce site est réservé aux adultes consentants, c’est à dire ceux qui aiment se marrer, qui ne sont pas contre matter du cul (et surtout qui en ont le droit), qui aiment discuter entre eux pour savoir lequel à le plus tort.
Ce site utilise des cookies et en plus on est tellement fort qu’on place des trojans sur nos pages et dans vos ordinateurs.
Par ailleurs, un code maliceux détecte les iPad et active leur autodestruction.

Tout est copyrighté, bien entendu et on vous poursuivra sans relâche si vous volez un truc. Informations

Morgane Kingsley, tome 1 : Démon intérieur

Quand j'ai débuté la lecture de Morgane Kingsley, tome 1 : Démon intérieur, je me suis d'abord ennuyé. Du moins la première quinzaine de pages. C'est assez rare que je plonge dans un livre aussi rapidement, mais il faut avouer que Jenna Black a su m'intriguer assez vite, de par son approche de la bit-lit assez particulière.

 

 

En effet, ici point de vampires, de lycans, de métamorphes, ou que sais-je du bestiaire habituel du genre. Nous nous contentons de démons. L'héroïne, qui donne son nom à la série, est en effet exorciste, et son boulot est simple : dégager les démons illégaux de notre dimension (aka la Plaine des mortels). On se doute que tout ne restera pas aussi facile, puisque notre personnage principal va très vite se retrouver en mauvaise posture, au sein d'une guerre fratricide aussi bien que démoniaque.

 

Contrairement à ce que j'ai pu lire ici ou là, je trouve que le style de Jenna Black est agréable. On se situe dans un style naturel dans l'urban fantasy, absolument pas littéraire pour un sou. Une écriture simple qui sied au monde contemporain et aux personnages, nous faisant nous sentir proches d'eux.

Par ailleurs, l'action est bien dosée, dans être trop présente. Les personnages sont pour le moment assez énigmatiques pour que l'on s'imagine qu'il sera par la suite aisé de les faire monter en puissance. Les scènes de sexe sont assez crues, mais pas si nombreuses que cela. Toute personne qui lit de la bit-lit et qui a dû subir l'évolution libidineuse de la saga Anita Blake sera soulagée d'apprendre qu'ici on n'est pas noyé sous la débauche.

 

Au final c'est un premier tome plaisant qui se lit rapidement. La suite devrait nous dire si l'intrigue s'étoffe et le plaisir se confirme.

 

C Ya


Dans la catégorie Littérature par Guns, modifié le 15-12-2013, 11:37:57



0 commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire

Si ça vous démange de remettre à leur place les autres, n'hésitez pas, la création d'un compte est gratuite.