Don Paypal
Informations
©2019 Cineguns
Vers le haut
The I-land - Saison 1
Dans la catégorie Séries, publié par Guns le 01 octobre 2019, dernière modification le 01 octobre 2019
· · ·

Une île à la pomme croquée ?

 

 

0 étoile

 

Histoire

 

Des hommes et des femmes se réveillent sur une plage déserte d'une île déserte, sans n'avoir aucun souvenir de qui ils sont, ni de pourquoi ils sont là. Bien entendu, dans pareil situation, le premier réflexe de toute personne et de tenter de survivre... Y parviendront-ils ? Pourquoi sont-ils là ? Et surtout, pourquoi regardons-nous ça ?

 

Critique

 

Je ne vais pas m'éterniser sur cette mini-série, ça sera un mini-avis, parce qu'à la limite, l'intérêt que j'y porte est un mini-intérêt. The I-Land, outre le fait que son nom nous indique immédiatement de quoi il s'agit, offre un scénario médiocre, téléphoné au possible. Dès les premières minutes, une fois que l'on a passé l'étourdissement du au jeu pathétique et minable des acteurs, on devine de quoi il retourne, et on patiente jusqu'à ce que les informations s'enchaînent.

Hé Roger, kesskonfoulà? Chais pas mais no feeling

Et ça s'enchaîne lentement, dans une incohérence sociétale hallucinante, avec des références d'une idiotie crasse et des situations qui n'ont ni queue ni tête.

Spoiler Alert Spoiler Alert Spoi.. osef tu peux lire

Référence la plus idiote, la conque de Sa majesté des mouches [AMZ], qui ne sert ... à rien et dont on se demande encore ce qu'elle foutait là. Ensuite, le côté lagon bleu [AMZ] avec la cascade (bon ça tourne à l'agression sexuelle), etc. tout y passe, et surtout Lost. Enfin, je crois parce qu'à part la saison 1, Lost [AMZ], j'ai pas vraiment fait.

Une actrice devant un des scénaristes

Au niveau des trucs débiles, si on bypass le fait que l'histoire de base est complètement conne, on notera à peu près toutes les situations où des humais communiquent entre eux. Chaque fois, on sursaute en se disant "mais dans la vraie vie, personne ne ferait ça, jamais". Quand c'est une fois, parce que c'est soi-disant un psychopathe qui agit de la sorte, pourquoi pas, quand c'est continuellement, c'est plus que lassant. Je passe volontairement sous silence le twist final, qui fera se retourner dans sa tombe l'inventeur de la honte.

Bon voilà, on est tous ici aux Acteurs Nullissimes Anonymes, qui veut prendre la parole ?

Au niveau réalisation, on est sur des plans qui sont brutaux, tout est filmé de près, de trop près, quand la tête d'un acteur n'entre pas dans le cadre, c'est que c'est mal cadré, il n'y a pas d'autre explication... Un gros plan à la limite sur une zone du visage peut se concevoir, quand ça a un sens, par exemple les gros plans sur les yeux de Clint Eastwood avant un duel, ok. Là, rien, absolument rien, ne peut justifier d'une telle nullité dans la réalisation.

Les acteurs sont au niveau, je ne souhaite même pas en parler au risque d'être pris de nausées.

Au finale, une série qu'on oubliera le plus vite possible.

 

 

The I-Land, saison 1 -pitié, pas de saison 2- est une série en 7 (6 de trop) épisodes de 40' d'enfer, avec Natalie Martinez et Kate Bosworth, et plus ou moins le casting des anges de la télé-réalité