Don Paypal
Informations
©2019 Cineguns
Vers le haut
Hellblade: Senua's Sacrifice
Dans la catégorie Jeux vidéo, publié par Guns le 04 octobre 2019, dernière modification le 04 octobre 2019
· · ·

Il dit qu'il a aimé ce jeu

 

 

5 étoiles

Histoire

 

Après une attaque Viking, une jeune guerrière picte, Senua, décide de se rendre dans le royaume de Hel pour y récupérer l'âme de son amant décédé.

Critique

 

Personne ne pourra m'accuser d'avoir spoilé quoi que ce soit avec mon résumé ...

Hellblade: Senua's Sacrifice [AMZ] est le genre de jeu qui vous marque, déjà parce qu'il est graphiquement très réussi, et surtout parce qu'il propose une histoire atypique qui vous prend réellement aux tripes.

Can't get you out of my head

S'inspirant de nombreuses légendes nordiques, Hellblade est un jeu immersif (tellement qu'il a même droit à sa version VR, qui j'avoue justifierait l'achat d'un système de VR à elle seule) dont la mise au point par les anglais de Ninja Theory avant leur rachat par Microsoft a été savamment travaillée, avec l'aide notamment de neuroscientifiques et autres psychiatres.

Mais pourquoi donc me direz-vous ? (j'aimerais qu'à ce moment de votre lecture, vous disiez réellement à haute voix "mais pourquoi donc ?", histoire que je me sente moins seul devant mon clavier).

Parce que l'héroïne est psychotique. Et cette descente aux enfers de notre héroïne, Orphée au féminin et bien plus hargneuse, s'accompagne de troubles aussi bien visuels qu'auditifs, nous immergeant dans une vraie psychose. C'est pour moi le point le plus intéressant du jeu : les voix qui nous accompagnent (sauf à un certain moment mais chut) tout le long, qui nous suggèrent des choses, bonnes ou mauvaises, apportent au jeu un cachet fou et une toute autre dimension narrative. On ressent vraiment le trouble mental, et on comprend les avertissements du studio au début du jeu.

C'est joli mais c'est piégeux, on dirait une arène ...

Concrètement, en terme de gameplay, on descend au plus profond de Helheim, accompagné par les légendes nordiques racontées par notre ami décédé (c'est pour dire le trouble) Druth lorsqu'on touche les pierres runiques, par nos voix bien-aimées (les furies dans nos têtes) et par les ténèbres elles-mêmes. Voilà. C'est tout, pas de tuto, pas de HUD, queud. Juste des voix et des éléments d'histoire qui nous tire vers le bas, l'enfer, l'horreur, le tout parsemé de puzzles assez simples (basés principalement sur des alignements runiques) et de combat que beaucoup de gens trouvent faciles et que je trouve d'une difficultés crasse !

Là il est seul, mais il respawn, souvent, plein, trop

Car oui, bien qu'on semble s'orienter vers un consensus "action-aventure", Hellblade: Senua's Sacrifice n'en reste pourtant pas moins un Hack n' Slash, et avec pour augmenter la pression, un permadeath. Oui. C'est à dire qu'au bout d'un moment, si tu meurs trop, tu meurs pour de bon (pas dans la vraie vie hein, mais disons que tu dois recommencer le jeu). Alors de par mes recherches sur le net, il semblerait que ce soit un coup de bluff, et vu le nombre de fois où je suis cané, je pense que oui, c'est du bluff, mais sait-on jamais ... du coup, pression maximum.

Moi au travail, allégorie

Avant de conclure, un petit mot pour dire que les acteurs (voice et motion capture) sont juste excellents, mention pour l'héroïne incarnée (voix et mouvements) par Melina Juergens.

Au final, Hellblade: Senua's Sacrifice est un excellent jeu, les esprits chagrins regretteront des combats simplistes (lol, (bande de branleurs)) ou des puzzles anecdotiques, raison principale pour laquelle je ne mets pas la note maximale même si in fine le jeu mériterait. Toujours est-il qu'il s'agit d'un voyage très puissant, dans un univers onirique brillant d'intelligence.

 

Hellblade: Senua's Sacrifice est un jeu dispo sur PC et consoles, sorti en 2017 (version VR en 2018) développé et publié par Ninja Theory.